La Russie s'apprête à emprisonner les contrevenants en quarantaine pour une période allant jusqu'à 7 ans


La chambre basse du Parlement russe a approuvé mardi la législation visant à envoyer des contrevenants en quarantaine en prison pour une période pouvant aller jusqu'à sept ans. Selon le législateur, si une personne qui enfreint une mesure de quarantaine provoque une épidémie,

.

La chambre basse du Parlement russe a approuvé mardi la législation visant à envoyer des contrevenants en quarantaine en prison pour une période pouvant aller jusqu'à sept ans.

Selon le législateur, si une personne violant une mesure de quarantaine provoque une épidémie, cette personne pourrait être emprisonnée pendant deux ans.

 

Une violation entraînant la mort de plusieurs personnes serait passible d'une peine pouvant aller jusqu'à sept ans d'emprisonnement.

La législation visait également la diffusion d'informations.

Si ces informations sont jugées incorrectes et nuisent à la santé d' une personne, la personne qui a diffusé ces informations pourrait être emprisonnée pour trois ans.

 
291 Vues

Réponses