Cette vendeuse de pain nigériane est devenue mannequin grâce au rappeur Tinie Tempah

Cette vendeuse de pain nigériane est devenue mannequin grâce au rappeur Tinie Tempah

La jeune femme a été repérée lors d’une séance photo du rappeur Tinie Tempah, à Lagos, au Nigeria. Quelques jours après, elle a signé son propre contrat de mannequinat.

Beeso est un réseau social qui a pour but la promotion de la culture afropolitaine et urbaine.
Déjà des milliers d'utilisateurs ont sauté le pas. Faites comme eux et rejoignez la première communauté Afro-Connecté de France.

C’est un heureux concours de circonstances qui a fait d’Olajumoke Orisaguna un mannequin à la carrière en plein essor. La jeune femme âgée de 27 ans était encore il y a peu de temps vendeuse de pain à Lagos, au Nigéria. Par hasard, elle s’est retrouvée près d’un shooting organisé dans les rues de la ville par le rappeur britannique Tinie Tempah.

Un appel à témoins pour la retrouver

Olajumoke Orisaguna a été immortalisée lors de la séance alors qu’elle passait à côté du chanteur, un énorme sac de pain en équilibre sur sa tête. En visualisant les photos après coup, le photographe Ty Bello et son entourage sont frappés par le port de reine et la beauté de la Nigérianne. Ils font tout pour la retrouver et lancent même un appel à témoins, largement relayé sur les réseaux sociaux. Leur ténacité finit par payer : Olajumoke Orisaguna finit par être identifiée.

Elle signe avec une agence

Un véritable conte de fées commence alors pour la jeune vendeuse qui se retrouve propulsée dans le monde du mannequinat et signe avec l’agence Few Model Nigeria. Une séance photo pour le magazine de mode This Day Style contribue à la faire connaître dans le milieu. « Elle fixait intensément l'objectif comme si elle avait fait ça toute sa vie, j'ai su que nous avions trouvé une star », raconte Ty Bello. Très fier d’avoir changé la vie d’Olajumoke Orisaguna, qui peinait il y a encore peu de temps à nourrir ses deux enfants, le rappeur Tinie Tempah a publié sur son compte Instagram : « Cette femme qui avait photobombé mon shooting à Lagos a décroché son propre contrat de mannequin ! Si heureux pour elle ».

En regardant ses photos, la photographe nigériane Toyin Sokefun-Bello, alias TY Bello, est frappée par la beauté de la jeune vendeuse, qui porte un énorme sac de pains sur la tête : "Elle s'était retrouvée là totalement par hasard."

Après la publication du cliché, les internautes s'interrogent : la jeune femme est-elle une mannequin ou une simple passante ? "C'était une pure coïncidence", confirme la photographe sur Instagram, ajoutant immédiatement :

Je pense qu'elle devrait vraiment être mannequin et je serais ravie de lui offrir son premier portfolio si elle est intéressée."

TY Bello se lance alors à la recherche de la jeune femme, comme elle le raconte sur Pulse. Toute son équipe est mobilisée. Elle lance même un appel sur les réseaux sociaux. Et la mobilisation paye, puisqu'elle retrouve rapidement la jeune vendeuse.

Sa vie a basculé en quelques jours, comme dans un conte de fées ou une belle comédie romantique. Il y a trois semaines, Olajumoke Orisaguna vendait du pain dans les rues de Lagos au Nigeria. Depuis 5 jours, elle est mannequin.

Sa folle histoire a commencé par un photobombing involontaire… Il y a trois semaines, la jeune femme s'est en effet invitée sans le vouloir sur une photo du rappeur britannique Tinie Tempah, qui participait à une séance photo dans les rues de la capitale nigériane, pour le magazine de mode "This Day Style", rapporte Pulse.ngrelayé par "Le Monde" et "20 minutes"

En regardant ses photos, la photographe nigériane Toyin Sokefun-Bello, alias TY Bello, est frappée par la beauté de la jeune vendeuse, qui porte un énorme sac de pains sur la tête : "Elle s'était retrouvée là totalement par hasard."

 

Après la publication du cliché, les internautes s'interrogent : la jeune femme est-elle une mannequin ou une simple passante ? "C'était une pure coïncidence", confirme la photographe sur Instagram, ajoutant immédiatement :

Je pense qu'elle devrait vraiment être mannequin et je serais ravie de lui offrir son premier portfolio si elle est intéressée."

TY Bello se lance alors à la recherche de la jeune femme, comme elle le raconte sur Pulse. Toute son équipe est mobilisée. Elle lance même un appel sur les réseaux sociaux. Et la mobilisation paye, puisqu'elle retrouve rapidement la jeune vendeuse.

 

 

"J'ai su que nous avions trouvé une star"

Elle s'appelle Olajumoke Orisaguna. Elle a 27 ans, est mariée et mère de deux enfants. Alors qu'elle était coiffeuse dans l'Etat d'Osun, elle a été obligée de déménager à Lagos afin de subvenir aux besoins de sa famille en travaillant pour une boulangerie. Elle gagne entre 300 et 700 nairas (la devise du Nigeria) chaque jour, soit trois euros maximum et ne parle que yoruba.

Mais TY Bello en est convaincue : Olajumoke Orisaguna a tout pour devenir mannequin. Elle organise donc une séance photo avec la jeune femme.

Elle fixait intensément l'objectif comme si elle avait fait ça toute sa vie. J'ai su que nous avions trouvé une star", raconte la photographe.

1105 Vues