Yannick Kenga crée un livre pour enfant pour transmettre le Medumba

Yannick Kenga crée un livre pour enfant pour transmettre le Medumba

Les langues étrangères sont une richesse , perdre un dialecte, une langue constitue une perte inestimable dont on ne prend malheureusement conscience qu’une fois qu’il est trop tard.

Beeso est un réseau social qui a pour but la promotion de la culture afropolitaine et urbaine.
Déjà des milliers d'utilisateurs ont sauté le pas. Faites comme eux et rejoignez la première communauté Afro-Connecté de France.

 

Celles et ceux qui sont conscient de cette richesse, font tout pour que leur langue maternelle perdure au fil du temps. Si pour certaines langues, la transmission est assurée (anglais, français, allemand, italien), d’autres plus rares risquent malheureusement de se perdre par faute d’individus qui pourraient en assurer l’apprentissage.

En Afrique, où les dialectes sont multiples, ce phénomène est constaté et s’accroît en raison du fait qu’on préfère apprendre à ses enfants des langues reconnues à une échelle internationale comme l’anglais ou encore le français. Yannick Kenga, français d’origine camerounaise, a été témoin de cela et ne pouvant se résigner à la perte d’une richesse culturelle, a décidé à son tour de transmettre son savoir. Si la transmission orale reste le meilleur moyen de diffuser une langue, l’écrit a aussi un rôle à jouer puisqu’il per- met de laisser une trace à travers les siècles.

Yannick le sait et c’est pour cela qu’il a choisi le livre pour enfant pour transmettre le Medumba. Lui, le Medumba, il l’a découvert enfant : si cette langue était surtout utilisée par sa mère pour gronder la fratrie, elle l’était aussi pour échanger sur des affaires familiales, qu’enfant il ne devait pas connaître. C’est à l’âge de 5 ans, lors d’un séjour au Cameroun, qu’il en apprendra plus sur ce dialecte. Le Medumba est une langue du peuple bamiléké parlée au Cameroun : alors, lors de son séjour, il entendit plus fréquemment cette langue ce qui attisa sa curiosité.Le medumba est l’une des 11 langues bamiléké.

Le medumba est parlé surtout dans le département du Ndé, avec pour principales implantations Bangangté, Bakong, Bangoulap, Bahouoc, Bagnoun et Tonga Apprenant et répétant de multiples mots sans réellement bien les exprimer, au fil du temps, Yannick s’apercevait qu’en français, de nombreuses expressions issues du Medumba perdaient tout leur sens.

Pour commander le livre c'est par ici

220 Vues