Le paradoxe du Nègre



Le paradoxe du Nègre

Ça ne sera pas facile mais rien n’a jamais été facile pour l’Homme noir. Nous sommes encore là, debout, et nous devons nous préparer à remplir notre devoir. Nous n’avons pas besoin d’être les oubliés de l’histoire quand on peut l’écrire. La récompense et énorme et à

Beeso est un réseau social qui a pour but la promotion de la culture afropolitaine et urbaine.
Déjà des milliers d'utilisateurs ont sauté le pas. Faites comme eux et rejoignez la première communauté Afro-Connecté de France.

La casquette qui nous vas si bien

« Que celui à qui la casquette va, la porte! » Voici ce que dit Bob Marley dans sa célèbre chanson « Who the cap fit« . En ce qui nous concerne la question est de savoir de quelle casquette parle-t-on. J’aimerais parler de la casquette qui sied si bien à beaucoup de femme et d’homme Noir à travers le monde, Celle du Nègre.

 

Quelle est la différence entre un nègre et un Nègre ?

Nègre, ce mot qui depuis 1529 et les frères Parmentier désigne une « personne de couleur noire », tire son origine du mot latin Niger « Noir ». Le Negro est apparu en 1442, les Portugais devenaient alors les premiers européens à déporter le nègre comme esclave vers leur propre pays. Les espagnols eux, ont propagé ce mot outre atlantique en devenant les premiers européens à déporter le negro comme esclave vers les Amériques.

Comprenez bien la différence entre le nègre et le Nègre, elle est importante pour moi. L’esclave déporté est un nègre (negro) qui a vécu et fait face aussi bien à la souffrance mentale qu’à la souffrance physique. Ceci a dans beaucoup de cas fragilisé suffisamment nègre, permettant ainsi de façonner le Nègre.

Le Nègre est celui pour qui tout commence par le Maître; de son histoire à son salut, tout commence par le maître. Ce dernier lui a enseigné sa religion et le bon Nègre s’en pressera de l’enseigner à ses enfants dans les moindres détails, oubliant même qu’elle n’est rien d’autre que le plagiat d’une de ses anciennes religions. Il n’a pour connaissance et croyance de son histoire que les mots et enseignements du maître « Si c’est lui qui le dit, ça doit être vrai ». Le Nègre ne peut accepter son apparence car on lui a appris que tout ce qui est « nègre » est moche et mauvais. Il en est désormais convaincu. Il sera un bon Nègre s’il apprend, en plus, à haïr tout ce qui lui ressemble et il croira alors que toute cause qui puisse être sienne est perdue. Il fait parfaitement la propagande du maître et des siens, c’est, je dirai même, un défenseur ardu de la cause du maître. Au moins il échappera aux coups et aux insultes… au moins.

Il en oublie qu’au fond, avec ou sans insultes, pour le Maître, un Nègre reste un Nègre.

Jay-Z en parle dans sa super chanson; Story of O.J

« Light nigga, dark nigga, faux nigga, real nigga
Rich nigga, poor nigga, house nigga, field nigga
Still nigga, still nigga »

Un bon Nègre certes mais un Nègre quand même.
Et enfin, on apprendra à contrôler le Nègre et sa descendance  de manières subtile en créant en lui et ses semblables une soumission et une dépendance totale au maître et son enseignement.

Pendant 400 ans l’usine à Nègre a tourné à plein régime, plantant profondément chez l’homme noir la graine du Nègre. Et en fin et venu l’abolition de l’esclavage et de ses différentes usines. Le nègre tenu en esclave allait enfin goûter à la liberté et devenir libre dans la ségrégation raciale. Il était enfin libre d’être un bon Nègre mais pas tout à fait libre d’être un homme noir.

Pendant des années à travers le monde, il est maltraité, sans vrais droits, colonisé; Et encore une fois le Maître sous sa nouvelle casquette (colon, missionnaire…ect) continu d’enseigné l’art d’être Nègre à l’Homme noir.

Des décennies, voir des siècles plus tard que pensez-vous qu’est devenu ce Nègre ? Une fois le Maître « parti », une fois la ségrégation raciale « terminée », une fois ses terres enfin « indépendantes ». Que pensez-vous que ce Nègre est devenu en 2018? Pensez-vous que lui aussi est parti? Malheureusement, non. Grâce à l’enseignement du maître, Il s’est répandu comme un virus.

Celui qui ne connaît toujours pas son histoire et pour qui tout commence à sa négritude? Oui, il existe toujours ce Nègre!
Celui qui n’aime toujours pas son image et ses semblables? Oui, croyez-moi, il existe toujours ce Nègre!
Celui qui croit que tout ce qui est associé à sa couleur est perdu et sans espoir? Oui, il existe toujours ce Nègre!
Celui qui fait la propagande du « Maître», ses semblables et leur histoire? Oui, il existe toujours ce Nègre!

Avec un peu de chance vous avez peut-être même croisé le spécimen rare qui est convaincu de ne pas être Nègre et qui se dit meilleur que l’Homme noir qui d’ailleurs n’est rien de plus pour lui qu’un Nègre. Il mange, parle, chante et agit comme le maître. Il y a qu’a lui qu’on n’a pas dit ou peut-être ne l’entend t il pas ‘lui est le pire des Nègres’. Car en lui règne le pire complexe, ce complexe renferme les 4 types de Nègres cités plus hauts et bien plus encore.

 

Lire la suite