Un tribunal suisse arrête l'IAAF de forcer Semenya à prendre des drogues anti hormones



Un tribunal suisse arrête l'IAAF de forcer Semenya à prendre des drogues anti hormones

La Cour suprême fédérale suisse a ordonné lundi à la Fédération internationale d'athlétisme de suspendre toute action contre l'athlète sud-africaine Caster Semenya jusqu'à ce que son appel contre les règles relatives à la testostérone ait été finalisé,

Beeso est un réseau social qui a pour but la promotion de la culture afropolitaine et urbaine.
Déjà des milliers d'utilisateurs ont sauté le pas. Faites comme eux et rejoignez la première communauté Afro-Connecté de France.

 

Le mois dernier, la Cour d’arbitrage pour le sport a approuvé  la règle de l’ IAAFselon laquelle les athlètes à développement sexuel différent doivent abaisser leur niveau de testostérone pour faire concurrence aux femmes de 400 m.

L' Afrique du Sud a annoncé vendredi qu'elle avait rejoint l'appel de Caster Semenya contre la règle qui, selon l'athlète, ne tenait pas compte des protocoles médicaux ni des conséquences pour la santé .

Cela signifie que pour le moment, le double champion olympique est libre de courir sans prendre de médicament.

L’  IAAF  a jusqu’au 25 juin pour répondre à la demande.

216 Vues