La première dame congolaise Antoinette Sassou Nguesso est élue à la présidence de l'OAFLAD



La première dame congolaise Antoinette Sassou Nguesso est élue à la présidence de l'OAFLAD

La Première Dame du Congo, Antoinette Sassou Nguesso, a été élue dimanche à la présidence de l’Organisation des Premières Dames africaines pour le développement (OAFLAD), succédant à la Première Dame du Burkina Faso, Sika Bella Kabore.

Beeso est un réseau social qui a pour but la promotion de la culture afropolitaine et urbaine.
Déjà des milliers d'utilisateurs ont sauté le pas. Faites comme eux et rejoignez la première communauté Afro-Connecté de France.

 

Tout d' abord au Zimbabwe Lady Auxillia Mnangagwa a également pris le relais de Margaret Kenyatta du Kenya suite aux changements effectués au cours de la 23 e OAFLAD réunion de l' Assemblée générale à Niamey, au Niger.

Diverses nations ont également été désignées pour représenter leurs régions respectives. Le Burundi et le Congo ont été nommés pour représenter la région Afrique centrale, le Mozambique et la Namibie ont été nommés pour la région Afrique australe, tandis que le Niger et la Sierra Leone ont été nommés pour la région Afrique de l'Ouest.

Le Kenya a conservé son siège au comité directeur du corps pour une période de deux ans. Le pays représentera l'Afrique de l'Est pour la troisième fois. Le Rwanda a également été désigné pour représenter la région de l'Afrique de l'Est.

Le thème de l’Assemblée est «Collaborer pour transformer l’Afrique en répondant aux besoins des populations vulnérables».

La réunion des premières dames a généralement lieu en marge de la session extraordinaire de l'Assemblée de l'Union africaine (UA).

L'OAFLAD est une organisation de plaidoyer au sein de laquelle First Ladies of Africa cherche à tirer parti de sa position unique pour plaider en faveur de politiques rendant les services de santé accessibles et de lois favorisant l'autonomisation des femmes et des jeunes.

L'organisme, auparavant connu sous le nom de Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH / SIDA (OAFLA), a changé de nom et de phase en février de cette année pour aider à élargir le champ de ses activités au-delà du VIH / SIDA.

112 Vues