San Marin a saisi 19 millions de dollars au président congolais Sassou Nguesso a cause de dépenses extravagantes



San Marin a saisi 19 millions de dollars au président congolais Sassou Nguesso a cause de dépenses extravagantes

Le Congo est l’un des plus gros producteurs de pétrole de l’Afrique subsaharienne, mais près de la moitié de sa population vit dans la pauvreté, selon la Banque mondiale. L’espérance de vie des hommes est de 63 ans et celle des femmes de 66 ans.

Beeso est un réseau social qui a pour but la promotion de la culture afropolitaine et urbaine.
Déjà des milliers d'utilisateurs ont sauté le pas. Faites comme eux et rejoignez la première communauté Afro-Connecté de France.

L’excellent quotidien britannique, The Telegraph, vient de publier encore un article sur la criminalité financière congolaise. Lorsqu’il ne s’agit de révélations de Global Witness sur les détournements de Kiki, ou l’appartement de Claudia, il s’agit des frasques du père qui valent bien celles des enfants ou des neveux. Cette fois, c’est de l’argent détourné par Denis Sassou Nguesso, chef de gang mafieux plutôt que président, qui se fait épingler. Plus de 69 millions d’euros détournés sur 36 comptes séparés ont été retrouvés dans la petite république de San Marin. Plus que le premier acompte (44,8 millions de dollars) accordés par le FMI de « Christine ne peut rien me refuser ! » et plus que ce qui a été promis à l’Elysée la semaine dernière pour sauvegarder les tourbières !

L’argent a été confisqué par San Marin !

Alors que le pays souffre cruellement d’un manque d’argent, les prédateurs Nguesso ont rempli des comptes bancaires dans les Emirats, à Singapour, Hong Kong, Macao, Moscou, Francfort, Luxembourg, Maurice et autres paradis fiscaux exotiques.

A ce niveau de criminalité, ce n’est plus de la délinquance, c’est une pathologie grave ! Nous n’avons plus à faire à une bande mafieuse mais plutôt à une association de malades mentaux !

A bien regarder qui sont les plus fous ? Ceux qui volent l’argent de l’Etat depuis une vingtaine d’années et jouissent de la vie chaque jour ou bien les Congolais qui croupissent dans la misère la plus noire et qui laissent faire sans rien dire ?

Traduction Rigobert OSSEBI

 

San Marin a saisi 19 millions de dollars du président congolais qui se paye des chaussures à 100.000 dollars en peau de crocodile

  •  Nick Squires , Rome 

12 septembre 2019 • 18H09

La petite république de Saint-Marin a confisqué 19 millions € (17 millions £) cachés dans ses banques par l’un des plus anciens dirigeants africains.

L’argent aurait été déposé par Denis Sassou Nguesso, président de la République du Congo, ancienne colonie française connue également sous le nom de Congo-Brazzaville.

La saisie de cet argent par les autorités de Saint-Marin, qui ne couvre que 23 milles metres carrés et est entièrement encerclée par l’Italie, a fait suite à une enquête sur le blanchiment d’argent.

Les 19 millions d’euros – l’une des sommes les plus importantes jamais saisies par la république – ne constituaient qu’une partie des 69 millions d’euros déposés dans les banques de la république par le président Sassou Nguesso et son entourage entre 2006 et 2011.

Les enquêteurs ont indiqué que ce montant était conservé dans 36 comptes séparés, dont certains appartenant à la famille du président.

L’argent a permis de financer un style de vie somptueux pour le président et son entourage: 114 000 euros ont été dépensés pour l’achat de chaussures en peau de crocodile, 2,3 millions d’euros en montres et des séjours à l’hôtel ont coûté jusqu’à 11 000 euros par nuit.

«C’est un résultat important qui a couronné les enquêtes des tribunaux de la République de Saint-Marin», a déclaré Nicola Renzi, ministre des Affaires étrangères du pays. « Cela démontre notre capacité à lutter contre le blanchiment de capitaux internationaux. »

L’argent saisi ira dans les coffres de Saint-Marin, a-t-il déclaré.

M. Sassou Nguesso est l’un des plus anciens dirigeants d’Afrique. Il est arrivé au pouvoir en 1979.

Il avait perdu son poste lors des premières élections multipartites dans le pays en 1992, mais avait repris le pouvoir en 1997 après une brève guerre civile au cours de laquelle il avait été soutenu par les troupes angolaises.

L’ancien parachutiste formé en France a été accusé de corruption, accusé d’avoir pillé les finances de l’État pour acheter des voitures et des maisons chères en France.

Le Congo est l’un des plus gros producteurs de pétrole de l’Afrique subsaharienne, mais près de la moitié de sa population vit dans la pauvreté, selon la Banque mondiale. L’espérance de vie des hommes est de 63 ans et celle des femmes de 66 ans.

446 Vues