Après 52 ans d'attente, voici le plus grand musée des civilisations noires du monde construit avec l'aide de l


Après des décennies d'attente, le Sénégal devrait ouvrir ce 6 décembre le plus grand musée de la civilisation noire de la capitale, Dakar.

.

 

Réparti sur une superficie de 14 000 m2 avec une capacité de 18 000 œuvres d' art , le Musée des civilisations noires, qui sera utilisé pour la conservation des valeurs culturelles du peuple noir et pour la présentation de l'Afrique au monde, a été construit grâce à un don de la Chine s'élevant à 34,6 millions de dollars, selon des responsables.

Le défunt président sénégalais Leopold Sedar Senghor a été le premier à proposer l'idée d'un musée sur les civilisations de l'Afrique noire lors d'un festival mondial des artistes noirs à Dakar en 1966.

 

Musée des civilisations noires - samarew.com

En décembre 2011, le président sénégalais Abdoulaye Wade a posé la première pierre de la capitale Dakar, mais les travaux ont été suspendus lors d'un changement politique jusqu'à ce que le dirigeant suivant, Macky Sall, mette le projet en marche entre décembre 2013 et décembre 2015.

«Ce bâtiment, comme tous les autres du parc culturel, ne sera pas considéré comme un monument sénégalais, mais comme un monument africain», a déclaré Wade lors de la pose de la première pierre.

Enfin, les portes du musée s'ouvriront avec une exposition sur le thème «Civilisations africaines: création continue de l'humanité».

«Sur deux niveaux, les visiteurs voyageront du néolithique à la multiplicité des cultures africaines, à travers l'âge du fer, pour comprendre les contributions de l'Afrique au patrimoine scientifique et technique. Le directeur du musée bénéficie d'une scénographie moderne, avec les dernières technologies, pour dialoguer peintures, sculptures, masques et quelques chefs-d'œuvre, comme une pièce d'une des figures majeures des arts plastiques du Mali, Abdoulaye Konaté, et un baobab monumental de 112 mètres de haut réalisés par un représentant haïtien de la diaspora », a indiqué un rapport de  News Africa  .

 

Musée des civilisations noires - Twitter

Essentiellement, le musée présente des vestiges des premiers hominidés qui sont apparus en Afrique il y a plusieurs millions d'années à l' art contemporain le plus récent dans des collections de peintures et de sculptures.

"Ce musée ne ressemblera à aucun autre, car il ne s'agira pas d'un musée d'Afrique subsaharienne", a déclaré Hamady Bocoum, le directeur du musée, ajoutant que le projet panafricain "sera la preuve que l'homme africain va bien". dans l'histoire."

Étant donné que le musée pourrait contenir des œuvres appartenant à la France depuis la colonisation, le ministre sénégalais de la Culture a demandé la restitution par la France de toutes les œuvres d'art sénégalaises au dos d'un rapport français exhortant au retour des trésors d'art africains.

Selon Abdou Latif Coulibaly, le pays était prêt à travailler avec la France pour trouver une solution amiable, ajoutant que «si vous avez 10 000 pièces (d'œuvres d'art identifiées du Sénégal), nous voulons en avoir 10 000».

En plus de souffrir des conséquences négatives du colonialisme, les Africains ont dû négocier le retour de précieux objets culturels historiques qui ont été sortis clandestinement de leur pays.

Ces monuments inestimables, qui symbolisent l'identité africaine, sont actuellement dispersés à travers le monde, avec un nombre impressionnant dans les musées britanniques et français.

De nombreux pays africains ont réclamé le retour de ces trésors mais n'ont pas encore reçu de réponse positive de ces pays occidentaux, qui font d'énormes sommes d'argent avec ces objets, certains insistant même sur le fait qu'ils ont été obtenus légalement.

Le président français Emmanuel Macron a récemment annoncé que son pays restituerait 26 artefacts provenant du Bénin en 1892. Les trônes et statues, actuellement exposés au musée du quai Branly à Paris, ont été pris lors d'une guerre coloniale contre l'ancien royaume du Dahomey.

La déclaration intervient quelques mois après l'annonce par Macron qu'une commission avait été mise en place pour examiner la question du retour des objets pillés dans leurs pays africains légitimes lors d'une comparution conjointe avec le président du Bénin, Patrice Talon.

L'annonce par la France que les artefacts devraient être restitués "sans délai" a déclenché des discussions sur le retour de tous les artefacts africains dans les musées européens, en particulier avec des informations selon lesquelles le Royaume-Uni avait décidé en octobre de restituer temporairement des artefacts nigérians.

 

Le Sénégal a construit le plus grand musée des civilisations noires - afrikhepri.org

Pendant ce temps, le Musée des civilisations noires serait l'un des éléments du parc culturel que Wade appelle l'une des «sept merveilles».

Les six autres bâtiments sont le Grand Théâtre national, l'École des beaux-arts, l'École d'architecture et le Palais de la musique, le Musée d'art contemporain, la Bibliothèque nationale combinée avec les Archives nationales.

10064 Vues

Réponses